[creation site web] [creation site internet] [logiciel creation site] [Tulum]
[Uxmal]
[Chichen Itza]
[origine oracle maya]
[Composition oracle maya]
[But oracle maya]
[Utilisation oracle maya]
[Calendrier maya]
[oracle maya]
[origine oracle maya]
[Composition oracle maya]
[But oracle maya]
[Utilisation oracle maya]
[Ancienne sagesse maya]
[Calendrier maya]
[Sagesse ombre]
[Cellules imaginales]
[Stages oracle maya]
[contact]
[qui suis-je ?]
[Palenque]

L'ancienne sagesse maya

  On peut véritablement considérer les Mayas comme les maitres du temps. Leur compréhension du temps est certainement la plus subtile et la plus avancée jamais élaborée par une civilisation, y compris la nôtre. Leur cosmologie montre l'interaction mutuelle de l'homme et de l'univers, intégrée dans une conception du temps faite d’une succession infinie de cycles - de cycles dans des cycles. En 1950, le spécialiste des Mayas bien connu Eric Thompson écrivait : "Je conçois la progression infinie du temps comme le mystère suprême de la religion maya, comme un sujet qui imprégnait la pensée maya à un degré sans équivalent dans l'histoire de l'humanité".

  Les Mayas ont construit des cités dominées par de grandes pyramides, c'était une civilisation connue pour avoir une astronomie et des mathématiques aussi avancées que les nôtres. Ils avaient calculé la longueur de la révolution de la Terre autour du soleil au millième de décimale sans instruments, avaient des calendriers des éclipses, des mouvements des planètes du système solaire mais aussi d’Alcyon et des Pléiades. Tout cela avec un système mathématique simple qui n’utilise que 3 symboles. De nos jours, nous n'avons accès qu'aux restes de quatre textes ou codex et à des inscriptions dans la pierre de leurs monuments.

  Même s’ils divergent quant à la manière d’utiliser le calendrier, la plupart des auteurs actuels s’accordent à dire que les mayas ont laissés derrière eux, gravés et encodés dans la pierre de leur pyramide, un outil vibratoire dont le but est d’éveiller et de transformer la conscience humaine, d’apporter de la légèreté au difficile processus de la naissance d’une nouvelle humanité. Ce n'est pas un hasard si les Mayas sont la dernière civilisation avancée à avoir été découverte (fin 19° siècle) : leur connaissance des grands cycles nous est particulièrement utile aujourd'hui, alors que nous vivons une période de transformation planétaire sans précédent, que les Mayas, ainsi que d’autres civilisations, avaient prédite il y a plusieurs siècles.

   Les symboles représentés par les cartes ont deux origines. La majeure partie des cartes et du texte est directement inspirée par l’ancienne sagesse maya : parmi les 44 cartes qui composent l’oracle figurent les 20 glyphes et les 13 nombres qui composent le Tzolkin, le « cercle sacré » du calendrier  maya.

  

En quoi l'oracle s'inspire-t-il de l’ancienne sagesse maya ?

  "Les Mayas, comme toutes les anciennes civilisations majeures, avaient des systèmes symboliques qui servaient de clés pour comprendre l'univers aussi bien que d'outils de divination.

  Dans ce texte et cet oracle, notre but est d'apporter une version visionnaire de leur système de divination qui soit moderne dans son interprétation. A travers cet oracle, nous vous offrons à la fois notre propre compréhension de ces symboles et un véhicule pour en faire directement l'expérience. Grâce à votre propre relation avec cette sagesse intemporelle, tout ce qui n'est pas écrit ou déchiffré se révèlera à travers vous."

            (introduction)

  

... Extraits ...

   Pour les mayas, Hunab Ku signifie "Le Un qui donne le mouvement et la mesure", il représente le principe de l'énergie intelligente qui imprègne l'univers.

 Ce dessin, fait d'une seule ligne, n'est pas sans rappeler le symbole du Tao : du Yin et du Yang.

Hunbab Ku

Qui étaient les Mayas ?

           Uxmal                                     Chicchen Itza                                        Palenque                                               Tulum

Cliquer pour agrandir
détail d'une fresque
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir