[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] [oracle maya]
[origine oracle maya]
[Composition oracle maya]
[But oracle maya]
[Utilisation oracle maya]
[Ancienne sagesse maya]
[Calendrier maya]
[Sagesse ombre]
[Cellules imaginales]
[adn]
[Stages oracle maya]
[contact]
[qui suis-je ?]
[]
[]

Cette métaphore nous donne un moyen de voir le monde comme il est, de considérer même son état d'avidité vorace comme une sorte de phase d'évolution. Dans le cœur et l'âme des nombreuses personnes inspirées, dévouées et brillantes qui travaillent à réparer et à nourrir le monde, les familles et la terre, nous pouvons voir les cellules imaginales de notre propre transformation. Tout ce qui se passe autour de nous dans le monde peut être considéré comme la chenille vorace en train de devenir la soupe nutritive à partir de laquelle nous ferons grandir ce miracle qu'est le papillon. Le moment est venu de maintenir une vision de nous-mêmes sous la forme de cellules imaginales et de nous concentrer sur NOTRE rôle dans la transformation qui est en train d'avoir lieu.  Comment pouvons-nous participer au miracle de la naissance du papillon de notre temps ? Comme le dit Elisabeth Sahtouris, "Nous sommes le courant dominant caché. Nous sommes les directeurs génétiques de ce système vivant. Nous sommes les cellules imaginales de la transformation".

Nous sommes les sages-femmes qui participent à la naissance d'une nouvelle conscience. C'est dans les contractions que s'opère la dissolution de la conscience dense d'un cycle de 26.000 ans qui arrive à son terme autour de 2011, 2012. Nous sommes dans les derniers mois de ce cycle gigantesque. Nous avons perdu les eaux. L'intensité du monde qui nous entoure nous indique que les contractions vont être fortes et que nous aurons peut-être besoin d'être décomposés pour créer la soupe nutritive à partir de laquelle le nouveau sera construit. NOUS SOMMES les cellules imaginales qui maintiennent la vision du papillon à travers les douleurs de l'enfantement de la nouvelle conscience. Choisissons de nous focaliser sur la naissance du papillon plutôt que d'être pris dans les préoccupations de la chenille surconsommatrice et par la douleur de la transformation. Nous sommes peut-être une minorité mais quand nous nous rassemblons en tant que cellules imaginales, nous nous connectons les uns aux autres pour devenir les directeurs génétiques de la métamorphose. Souvenez-vous, nous avons choisi de venir sur Terre à ce moment précis pour être les sages-femmes de cette transformation ! Rassemblons-nous et célébrons-la !

Synthétisé par Elisabeth Sahtouris et Ariel Spilsbury à partir du travail de Pete Warner

  

"La chenille, à un certain point du cycle de sa vie, devient un glouton vorace et "surconsommateur", dévorant tout ce qui se trouve à sa portée. A ce stade de son évolution, elle peut manger plusieurs centaines de fois son propre poids et plus elle dévore, plus elle devient grasse et léthargique. Au moment même où cet excès dans le développement a lieu, les cellules imaginales commencent à s'activer à l'intérieur de la chenille. Les cellules imaginales sont des cellules spécialisées et minoritaires, mais quand elles se connectent entre elles, elles deviennent les directrices génétiques de la métamorphose de la chenille. A un certain point du stade de frénésie de nourriture de la chenille, les cellules imaginales mettent en route le processus dans lequel la chenille surconsommatrice devient la "soupe nutritive" à partir de laquelle elles créent le miracle du papillon."

     Elisabeth Sahtouris, biologiste de l'évolution

            1. La transformation de la matière

        2.  Les cellules imaginales ou la naissance du papillon de la conscience

   Dans sa totalité, le Tzolkin du calendrier sacré des Mayas couvre une période de vingt-six mille ans – ou l'équivalent de la Grande Année de la précession des équinoxes. Actuellement, nous nous trouvons très près de la fin de cet immense cycle galactique, c'est une période au cours de laquelle de grands changements ont lieu en nous-mêmes et sur la planète (l'année 2012 a été calculée comme étant le début du prochain cycle de vingt-six mille ans). En fait, les Mayas et José Argüelles ont décrit le cycle de la Grande Année dans lequel nous entrons comme étant celui dans lequel nous serons témoin de "la transformation de la matière". De nombreuses cultures, y compris les Tibétains, les Hopis, les Dogons et d'autres ont prédit, à une date proche de celle-ci, un miracle sur la Terre, de nombreux êtres venant de nombreux systèmes planétaires ont choisi expressément de s'incarner durant cette période, pour être témoin des dons de l'évolution spirituelle accélérée et pour y participer.

1. La transformation de la matière

* le rêvé signifient que vous êtes "rêvé par le Divin", que le Divin rêve à travers vous.

      Les deux sous-cycles, ou katuns, de la fin de ce siècle, sont symbolisés par les archétypes mayas Cauac et Ahau, qui représentent les processus de purification, de transformation et d'ascension. Cauac représente la purification finale avant d'atteindre le Mental de Lumière. Cette métamorphose, qui fait partie du cycle, peut être considérée à la fois comme un cadeau et comme un défi. Ses effets tangibles – par exemple, la détresse économique globale, les problèmes émotionnels, mentaux et physiques provenant de systèmes immunitaires affaiblis, les perturbations dans les relations, les vieux schémas      et les vieilles définitions de nous-mêmes – peuvent être interprétés comme une dépression et une dilapidation due au hasard ou comme le fait que les choses ne marchent plus comme par le passé. Cependant, quand vous interprétez ce processus d'un point de vue galactique, comme le faisaient les Mayas, il devient une préparation nécessaire et précieuse pour passer à un niveau de conscience supérieur, pour vivre une transformation immense et bénéfique.

   Ainsi, durant le cycle de Cauac, tandis que nous avançons vers un ordre plus élevé de réalité, il est important de se souvenir que nous sommes dans un processus de restructuration. Durant cette période, tout ce qui nous enferme, nous définit ou nous limite sera naturellement transformé. Le comprendre est bénéfique car dans cette perspective nous pouvons prendre conscience, durant notre processus de transformation, que cette apparente désintégration a un but et qu'il est déterminé à s'accomplir.

                                    (Extrait de l'introduction)

  "… Libérez-vous de la façon dont vous voyez habituellement le monde. Vous êtes le rêveur et le rêvé.* Dans le champ de rêves collectif, tout est possible et tout est constamment créé.

  En choisissant de devenir un rêveur conscient, vous contribuez à créer un rêve plus vaste, à créer la réalité plus grande qui est en train de se déployer. Nous sommes les rêveurs conscients, les faiseurs de mythes ! A travers nos pensées et nos actions, nous co-créons la fin du "film" de la conscience qui se termine autour de 2013. Nous sommes les metteurs en scène de la transformation, les "cellules imaginales" au sein de la "soupe nutritive", dans la chrysalide qui donnera naissance au papillon de la nouvelle conscience sur Terre. Créons ensemble le nouveau rêve."

... Le rêveur et le rêvé * ...

2. Les cellules imaginales

et la naissance du papillon de la conscience de notre temps

prisme : Le rêveur et le rêvé
glyphe : Cauac